Covid 19 les pirates informatiques profitent du virus

Covid 19 les pirates informatiques profitent du virus

C’est déjà une situation économiquement difficile depuis presque une semaine maintenant pour beaucoup d’entreprises et de ménages français et européens et aussi du monde, mais les hackers profitent de votre sensibilité pour vous arnaquer. Dès les premiers jours du mois de mars, l’entreprise spécialisée Check Point avait en effet relevée que plus de 4 000 sites internet liés au nouveau coronavirus avaient été mise en ligne. Selon, 3 % de ces site web seraient malveillants et 5 % seraient « douteux » pour les problèmes de piratage informatiques aucun gel hydroalcoolique, ni aucune distance sociale ne vous protégera.

Les hackers profitent de votre état d’anxiété générale pour vous faire croire n’importe quoi ? Attention aux prix des produits comme le gel hydroalcoolique, les masques, certains sites web les proposent à des prix exorbitants. 15 euros le masque 30 € le flacon. L’Etat a établi un décret pour limiter les prix de leurs produits aux pharmacies par exemple 3 euros le flacon de 100 ml, et à deux euros celui de 50 ml.

Quel est le virus le plus dangereux ?

Finalement le virus le plus dangereux c’est lequel le virus informatique ou le COVID 19

Un virus, plutôt un Malware, un logiciel malveillant qui se cache derrière un lien cliquable d’une carte géographique type map monde d’information sur le nombre de cas de coronavirus seraient en cours de diffusion sur les réseaux sociaux, vos boites mails, surtout ne pas cliquer sur un lien d’un mail de type hameçonnage ou phishing, le seul but étant d’usurper votre identité.

Ce cheval de Troie s’intitule AZORult et avait été découvert pour la première fois en 2016, selon Reason Labs. Il est habituellement en vente sur les «forums underground russes et son objectif est de collecter des données sensibles des ordinateurs infectés», détaille la firme de cybersécurité.

Certains groupes de hackers disent vouloir faire une pause contre les attaques notamment, les systèmes informatiques des organismes de santé tel que les hôpitaux., contrairement à d’autres. Souvenirs : Le 15 novembre 2019, le CHU de Rouen était victime d’un ransomware. Pas moins de 200 applications de son système informatique avaient été touchées.

Plus tôt, depuis l’annonce de l’épidémie début mars, l’entreprise Check Point aurait remarquée une chausse de la création de nom de domaine en lien avec le Coronavirus pour certes informer les internautes comme je suis en train de le faire en rédigeant cet article, mais 50 % des sites web qui ont pour thématique le COVID 19, ont étaient créés à des fins criminelles pour collecter vos données personnelles. Je ne sais plus dans quel article je parlais de la qualité d’une d’information et sa fiabilité, il n’y a uniquement que sur les sites du gouvernement que vous trouverez des informations officielles et voici la carte officielle pour suivre l’évolution du Covid 19.

Moyenne :
[Total: 0 moyenne: 0]
Partager cet article : Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit RSS Email

Ceci va vous intéresser

Les commentaires sont clos.